Nouvelles

Thaïlande – « Marcher ensemble pour promouvoir la paix. » Une initiative de fraternité et de dialogue interreligieux

lire plus

RMG – « Ton visage Seigneur je cherche »... Sur les traces de Don Bosco

lire plus

Chili – Quelques succès de l’éducation salésienne : des élèves Médaillés d’Or à « WorldSkills Chile 2020 »

lire plus

Zambie – « Amplifier les Arts : » un projet pour former les jeunes à travers l’art


19 novembre 2020 23:00 | Por admin
Zambie – « Amplifier les Arts : » un projet pour former les jeunes à travers l’art

(ANS – Lusaka) – 120 jeunes de Zambie ont eu l’opportunité d’enrichissement culturel à travers l’art grâce au soutien de « Salesian Missions, »  la Procuration Missionnaire Salésienne de New Rochelle, États-Unis, mis à disposition par l’Ambassade des États-Unis à Lusaka, capitale de la Zambie. Le projet, intitulé « Amplifier les arts, » a permis à des jeunes vulnérables de raconter leur histoire à travers l’expression créative et en même temps de célébrer la diversité et l’unité de l’expérience humaine.

Le projet, qui visait également à renforcer les liens culturels entre les États-Unis et la Zambie, a été lancé en novembre 2019 avec un événement pour l’identification des talents des jeunes organisé par le programme « Bosco Youth Reach Out. » À cette occasion, plus de 1 000 spectateurs ont assisté à la performance d’environ 150 enfants et adolescents. Parmi ceux-ci, 120, âgés de 15 à 25 ans, ont été sélectionnés pour participer au parcours de formation.

Les ateliers artistiques ont ensuite commencé en décembre suivant et ils ont initié les jeunes à l’écriture de chansons, à la danse, aux instruments de musique traditionnels, à la poésie, à la peinture et à la guitare. En février 2020, une performance de talents a été organisée, qui a réuni plus de 600 personnes, pour montrer ce que les jeunes avaient appris.

Le programme a duré tout le mois de mars jusqu’à ce que la Zambie aussi a proclamé des mesures d’isolement en raison de la pandémie. Pendant ce temps, les formateurs ont utilisé les réseaux sociaux et les plateformes numériques pour se connecter avec les participants, soutenant leur engagement et incitant les jeunes à revenir à la réouverture. Les ateliers en présence ont repris en juillet avec 70 à 80 participants. Suivant les précautions de sécurité, les participants ont commencé à travailler sur leurs présentations artistiques finales. Le projet s’est terminé en septembre par une performance qui a réuni 336 spectateurs.

Les jeunes participants, issus de milieux difficiles et vulnérables, ont été encouragés à exprimer leurs histoires à travers la musique, la parole et l’écriture créative. Les jeunes ont transcrit leurs histoires en chansons, œuvres d’art et poèmes pour faire entendre leur voix à un public plus large. Ils ont également été initiés aux principes et techniques de base de l’expression corporelle, et ils ont appris la discipline et la gestion du stress.

Ceux qui ont été en contact avec les jeunes ont observé comment ils ont changé de mentalité au cours du programme. Les querelles ont été considérablement réduites à mesure que le projet avançait et que les jeunes apprenaient à s’autogérer.

Les participants ont également été référés à des organisations telles que la télévision nationale zambienne et le réseau a mis à disposition d’autres éducateurs. Ainsi Natasha Tembo, jeune chanteuse et poétesse talentueuse, Friday Siame, aspirante guitariste et musicienne, et David, jeune producteur et chanteur, figurent désormais dans l’émission télévisée « Folk Music Talk Show. » Et deux autres jeunes artistes ont eu l’occasion de créer une peinture murale dans la salle de conférence.