Nouvelles

RMG - Ricerche Storiche Salesiane (Recherches Historiques Salésiennes) n ° 75

lire plus

RMG - Un pas en avant dans la transformation numérique : la relance de « SDL, » la Bibliothèque Numérique Salésienne

lire plus

Kenya - Une cérémonie virtuelle de remise des diplômes pour le personnel du « Salesian TVET Centre Management »

lire plus

Italie – Le jardin salésien du Ciel accueille quatre nouveaux témoins


01 décembre 2020 23:00 | Por admin
Italie – Le jardin salésien du Ciel accueille quatre nouveaux témoins

(ANS – Rome) – Missionnaires, pasteurs, animateurs, architectes… Il n’y a pas de définition unique qui puisse rassembler les quatre prêtres salésiens Italo Spagnolo, Vincenzo Marrone, Vincenzo Gorgone et Gaetano Urso, décédés prématurément ces derniers jours ; ils peuvent être simplement appelés des « vrais Fils de Don Bosco. » En fait, du Piémont à la Sicile, en passant par l’Afrique, leur œuvre consistait à vivre la « grâce de l’unité, » l’amour de Dieu vécu au service de leurs frères plus jeunes.

Le P. Spagnolo et le P. Marrone appartenaient tous les deux à la Circonscription Spéciale Italie, Piémont et Vallée d’Aoste (ICP), tous les deux avaient une expérience missionnaire en Afrique de plus de 30 ans et ils étaient tous les deux infatigables. Le P. Spagnolo, en 2014, alors qu’il avait déjà servi pendant trois décennies dans diverses missions en Afrique de l’Ouest, a « arraché » à son médecin et à ses supérieurs l’autorisation de retourner au Nigéria comme « chargé » de la nouvelle présence salésienne à Ijebu-Ode. Il avait déjà 73 ans et se remettait d’une tumeur.

Comme testament spirituel, nous pouvons rappeler ces paroles : « À 79 ans, je continue à vivre ma vocation salésienne avec joie et enthousiasme, comme au début. La vocation salésienne est globale : elle nous donne le sens de Dieu et de travailler inconditionnellement pour son Royaume, totalement libre ; elle nous donne la joie de la communauté qui nous soutient en toutes circonstances ; elle nous offre un champ d’action merveilleux : être et travailler avec les jeunes et être proche des gens avec l’esprit de Don Bosco est extrêmement gratifiant. Nous donnons nous-mêmes, nous nous sacrifions, nous aimons et nous sommes réciproques. »

Un chemin similaire a été celui du P. Marrone, pendant plus de 35 ans missionnaire au Nigéria, où il était arrivé pour sa disponibilité : lorsque le « Projet Afrique » a été lancé et le patronage du Nigéria a été confié à la Province du Piémont, il a dit officieusement au Provincial : « Si vous avez besoin, comptez sur moi ! » Trois mois plus tard, il a été envoyé en Irlande pour étudier l’anglais et préparer son départ.

Au Nigéria, il a été le fondateur de maisons salésiennes, d’écoles, d’oratoires, d’ateliers et d’un pensionnat théologique. Il a laissé lui aussi, en mars dernier, une sorte de « testament spirituel : » « Je suis missionnaire par don de Dieu, dans une Église et une Congrégation qui m’ont toujours donné amplement d’espace et de « croix, » si tu veux, mais que j’ai toujours aimées ; des projets supérieurs à moi qui m’ont enthousiasmé et m’enthousiasment encore, car ce sont des projets de Dieu toujours nouveau et qui renouvelle notre jeunesse. »

Du P. Gorgone et du P. Urso, tous les deux appartenant à la Province de Sicile (ISI), le Provincial ISI, le P. Giovanni D’Andrea, a laissé un souvenir concis et expressif : « Ce matin (hier, le 1er décembre, NDLR), deux confrères, peu de temps l’un après l’autre, sont retournés au Ciel… Tous les deux « architectes : » le premier des chapelles et des églises de notre Province, le second « architecte » de la Pastorale des Jeunes, parmi les auteurs de la naissance du Mouvement Salésien des Jeunes, il y a près de 50 ans, et toujours actif dans les associations salésiennes. Que le Seigneur accueille ces « bons et fidèles serviteurs » dans la Gloire du Ciel, dès aujourd’hui en compagnie de Don Bosco, qu’ils ont suivi dans leur vie. »

{gallery}Italia – 4 SDB Defunti 2020{/gallery}